• Notre épopée magique (4e étape)

    Du 17 au 23 juillet 2016

     

    Le matin du 17 juillet nous prenons la route en direction d'Argelès sur mer. Nous trouvons à stationner sur une parcelle abandonnée dans une ruelle. Et nous resterons à cet endroit 3 jours durant.

     Notre épopée magique (4e étape)

     

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Notre épopée magique (4e étape)Notre épopée magique (4e étape)

    Argelès est une très belle station balnéaire, très animée et découpée en 3.

    D'une part la plage et son immense chemin d'accès piétonnier fort agréable puisque face à la mer.

    D'autre part, les rues animées remplies de boutiques en tout genre et restaurants à qui en veux-tu en voilà.

    Notre épopée magique (4e étape)

    Puis le port, avec également ses boutiques et son marché nocturne sous le regard bienveillant et apaisant et surtout silencieux des bateaux.

    Il a fait très chaud pendant ces trois jours et la baignade était plus que conseillée, voire obligatoire.

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Nous décidons d'aller visiter Barcelone en Espagne et le matin du 20 juillet nous voici en route.

    A force de nous prévenir des dangers potentiels de brigands nous décidons de bivouaquer dans un camping à une quinzaine de kilomètres de Barcelone.

    Nous serons face à la mer sous des vents violents mais également sous un aéroport !

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Nous ne nous départissons pas de notre bonne humeur et faisons 300 m pour attendre le bus qui nous mènera à la ville espagnole. Environ 40 mn plus tard nous voici à Barcelone. Je n'ai pas vraiment apprécié cette ville qui ressemble trop à Paris et moi Paris après 20 ans dans cette ville, ce n'est pas ma tasse de thé.

    Par contre le côté "port" est magnifique et bien sûr toutes ces boutiques qui regorgent de ma marque fétiche avec pas moins de 3 étages !

     

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Notre épopée magique (4e étape)

    La ville est un piège à touristes. Tout est très cher, bien trop honéreux.

    Nous reprenons le car jusqu'au camping puis le lendemain matin nous partirons pour rentrer en France mais avec un arrêt au Perthus afin d'acheter ENFIN des articles à moindre coût. Et je serais très satisfaite car tout ce que je prendrais sera au moins 30% moins cher qu'en France.

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    Un carabinier nous indiquera une aire de repos pour cc et la vue sera une nouvelle époustouflante de majesté.

     

     

    Notre épopée magique (4e étape)

     

     

    Le Perthus a la particularité d'être scindé en 2 parties : le quartier espagnol et le quartier français juste séparé par la route. Le quartier français ferme boutique à 18h30 quand le quartier espagnol lui tire le rideau à 21h (............)

    Maison espagnole

    Notre épopée magique (4e étape)

     

    L'escalier, genre dune du Pyla en dur, pour remonter à l'aire de repos.

    Notre épopée magique (4e étape)

     

     

    Le lendemain matin, jour de notre retour en France, nous déjeunerons dans un bar côté quartier espagnol (les français ne sont pas décidés à se lever tôt).

    Nous roulerons toute la journée pour arriver au Cap d'Agde où nous subirons de plein fouet notre seul flop de nos vacances.

    Ville qui refuse CATEGORIQUEMENT les camping-cars à coup de panneaux parfois illégaux !

    Nous finirons à Vias Plage mais dans une rue tellement animée et la fatigue et le dégoût aidant, nous fuirons et roulerons jusqu'à une aire d'autoroute et nous y dormirons afin de reprendre nos esprits.

     

    A suivre...

     

    Notre épopée magique (4e étape)


  • Commentaires

    3
    Mercredi 31 Août 2016 à 04:57

    C'est super ces témoignages. On se posait la question de louer un camping-car l'année prochaine pour emporter un peu plus de bagages et pouvoir dormir n'importe où. Mais ça semble quand même assez contraignant au niveau de l'accueil dans les villes. On a un an pour y réfléchir maintenant.

    2
    Samedi 30 Juillet 2016 à 21:33

    Julia si tu avais bien lu tu aurais compris pourquoi la photo de l'avion !

    1
    Samedi 30 Juillet 2016 à 20:47

    Que vient faire l'avion sur ta route en caravaning...

    tu as prit ton temps pour faire de si belle photos .

    Bisou .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :